VILLA GALLO-ROMAINE DE LOUPIAC

Située à Loupiac en Gironde ,sur la propriété de Monsieur Bernède ( Château le Portail Rouge ),la villa gallo-romaine s’étend autour et sous les vestiges Prieuré bénédictin de Saint-Romain (XI-XII ).Bénéficiant d’un vue en surplomb sur la vallée de la Garonne , l’endroit était idéal ,et la présence du fleuve ainsi que de plusieurs sources a certainement joué en faveur du choix de ce lieu.

DSC07029

©catylaurette pour toutes les photos de cet article

Moins connue du grand public que celle de Plassac ,ou celle de Montcaret située en Dordogne, elle n’en est pas moins riche en vestiges archéologiques.Plusieurs éléments ont étés mis à jour :les Thermes qui longent la façade Nord du Prieuré  et la Pars urbana située au sud-ouest et s’arrêtant à la route actuelle .Quant à la Pars agricola , construite en matériaux périssables ,elle se situe sous les maisons avoisinantes.

C’est à l’occasion des Journées Nationales de l’Archéologie que je l’ai visitée en Juin 2015.

De 1953 à 1980 , 9 campagnes de fouilles sont réalisées par A.Pezat qui met au jour les Thermes et la Pars urbana de la Villa.

DSC03120

DSC07019Protégés des intempéries par une serre, les Thermes nous révèlent leur structure :une grande piscine de 12 mètres par 8 ,bordée d’un péristyle et entourée de mosaïques bien conservées , aux décors géométriques ou en écaille de poisson.Plus d’une vingtaine de motifs différents ont été mis à jour .

DSC07015 DSC07016 DSC07017

 

DSC03130
Mosaïques entourant la piscine
DSC03123
Décor en écaille de poisson

 

 

 

 

 

 

Villa gallo_romaine St-Romain de Loupiac
la piscine

 

 

 

Le Praefurnium (four de chauffe), par production d’air chaud qui circulait ensuite entre les murs et sous les planchers assurait le chauffage de l’eau et des pièces chaudes ou tièdes: caldarium (chaleur humide ) et laconicum (chaleur sèche).Un système de tubuli de terre cuite,visible sur la photo ci-dessous, faisait circuler cet air chaud dans les murs.

Villa gallo_romaine St-Romain de Loupiac
Caniveau d’évacuation et tubuli en argile

A l’extérieur de cette partie couverte  et vers l’Ouest , se situe la pars urbana  ,c’est-à-dire la zone de résidence , dont les récentes fouilles de Jérôme Marian (2004 à 2008) , ont permis d’affiner les périodes d’occupations successives et les dates d’abandons des différentes pièces.Une salle de réception semi-circulaire aux murs recouverts d’enduits peints , un péristyle aux colonnes monolithes  et un bassin d’agrément ont étés délimités et fouillés.

DSC07020
Bassin dans lequel furent retrouvés des fûts de colonnes

 

 

DSC03137
Salle semi-circulaire
DSC03136
Deux pièces de la villa

 

 

 

 

 

 

 

DSC07027
Morceau d’enduit peint imitant le marbre

Des fragments de colonne monolithe ont été mis à jour lors de la fouille du bassin.Elles sont en calcaire coquillé et leur décor à feuilles imbriquées alternant feuilles d’acanthe et feuille d’eau est bien conservé .

Villa gallo_romaine St-Romain de Loupiac
Colonne à feuilles imbriquées
DSC03147
Chapiteau de colonne

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC07026

 

Pourquoi ne pas profiter des nombreuses animations organisées par le Comité de Sauvegarde de la Villa Saint-Romain pendant les Journées Nationales de l’Archéologie 2016 pour découvrir ce trésor de Gironde ?

Un autre site gallo-romain remarquable de Gironde : NOVIOMAGUS en Médoc

©C.L Les Yeux (ou)Verts pour toutes les photos et textes de cet article.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s